01.12.2017, 00:01  

Ouverture le 24 décembre, Unia ne lâche rien

Abonnés
chargement
Ouverture le 24 décembre, Unia ne lâche rien

 30.11.2017, 23:42   Ouverture le 24 décembre, Unia ne lâche rien

MONTHEY Le syndicat a déployé une bâche sur le centre Manor, qui justifie son ouverture pour faire face à la concurrence française.

Unia multiplie les actions auprès de ManorMonthey et de ses clients. Déjà présents quotidiennement de 17 à 18 heures depuis lundi – le conseiller national Matthias Reynard était présent hier soir –, les représentants du syndicat en ont remis une couche, hier matin. Une manifestation dans la plus pure tradition française avec force visuels et slogans déclamés via...

Unia multiplie les actions auprès de ManorMonthey et de ses clients. Déjà présents quotidiennement de 17 à 18 heures depuis lundi – le conseiller national Matthias Reynard était présent hier soir –, les représentants du syndicat en ont remis une couche, hier matin. Une manifestation dans la plus pure tradition française avec force visuels et slogans déclamés via mégaphone. Une banderole de 7 mètres sur 2 a été déployée sur une des façades du centre. On pouvait y lire un slogan demandant un jour de congé pour les employés, le 24 décembre. Par ailleurs, la pétition figurant en ligne sur le site du syndicat a déjà récolté 3000 paraphes virtuels.

De son côté, le Parti socialiste de la cité va demander à la municipalité de revenir sur sa décision lors du Conseil général du 11 décembre. S’il n’est pas entendu, il s’adressera directement à la grande surface pour la prier de ne pas ouvrir la veille de Noël. Aucun autre parti de la ville n’a pris position sur le sujet.

Calendrier particulier

Le groupe Manor dit «avoir parfaitement conscience du calendrier particulier de cette année. Ainsi, chaque fois que cela sera possible, un collaborateur travaillant la veille de Noël devrait pouvoir bénéficier d’un jour de congé, soit le 26 décembre, soit le 2 janvier.»

Si la maison mère ne s’exprime pas sur l’éventuel déficit d’image en lien avec la situation, elle précise: «La proximité des commerces français, qui seront ouverts le 24 décembre, a une répercussion certaine. Il s’agit d’une concurrence à laquelle nous devons faire face et l’ouverture de notre magasin montheysan la veille de Noël, comme cela était déjà le cas les années passées, va dans ce sens.» fabrice zwahlen


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top